Mais où est passé papy ?

Toute seule dans la nuit, de Sandrine Beau

Afficher l'image d'origineLa petite Miette, 10 ans, est venue passer quelques jours chez son grand-père qu’elle adore… Lui, au moins, la comprend ! Alors qu’elle somnolait sur le canapé, elle se réveille bientôt en sursaut. Elle entend des bruits étranges, elle est seule dans la maison et la nuit est tombée… Son grand-père s’est absenté pour une course. Mais pourquoi tarde-t-il tant ?  Et qui s’est introduit dans cette ferme isolée  ?

Voilà un petit thriller pour les plus jeunes ! Ce huis-clos angoissant met en scène une enfant, seule alors qu’elle ne devrait pas l’être et aux prises avec un rôdeur. Où se cacher, comment fuir sans se faire remarquer, voici l’histoire du point de vue de Miette qui donne son nom aux chapitres la concernant. Et puis, il y a les autres chapitres, ceux qui donnent la voix à Roberto le grand-père et qui nous permet de comprendre son absence prolongée et involontaire qui l’empêche de rejoindre sa petite fille. Aucun des deux ne sait ce qui arrive à l’autre et tous les deux sont inquiets de la situation. A travers ces deux voix, c’est la petite histoire familiale de Miette qui nous est révélée par petits bouts. Ainsi, l’air de rien, des thématiques touchant les adolescents sont abordées : relations intergénérationnelles, éducation, conflit avec les parents sur des sujets comme le portable, la nourriture, le choix du prénom…

La peur sans les monstres, avec de vrais malfrats, le suspens et la tension qui montent : une histoire bien menée, très réaliste et simple à lire avec de jolies illustrations.  Pour les jeunes amateurs du genre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s