Fairy Oak, 1. Le secret des jumelles, d’Elisabetta Gnone

Mauvais présages

Fairy Oak est un endroit merveilleux où les êtres magiques et les simples humains vivent en parfaite harmonie. Chacun apporte ses savoirs : agriculture, pèche, mathématiques ou tours de magie et enchantements. Parmi eux, vit Tomelilla, l’une des sorcières les plus respectées du village. Elle vit avec sa sœur, son beau-frère et ses deux petites nièces, Vanilla et Pervinca dont s’occupe la fée-nounou Féli. Depuis quelques tempKE-Fairy_Oak-T1s, la sorcière semble inquiète et demande de plus en plus souvent à Féli un rapport détaillé de ce qu’ont fait les filles durant la journée. Il faut dire que les jumelles ont entamé leur neuvième année et c’est à cet âge là qu’apparaissent normalement les premiers pouvoirs des sorcières. Si Vanilla vole depuis quelque temps, chez Pervinca les signes se font attendre. En parlant de signes : Primula qui a le hoquet, M. Berry, la souris de la petite Shirley, qui a la langue bleue…. Ces signes là aussi perturbent la sorcière… Cela lui rappelle les terribles présages censés annoncer la venue du Terrible 21, leur ennemi le plus redoutable.

L’histoire, rappelant un peu les contes de fées, est plutôt destinée à de jeunes lecteurs de 6ème ou 5ème. Mais j’ai peur que la longueur du livre ne les rebute. Il faut donc préciser que le roman contient deux encarts d’illustrations et qu’il est composé de chapitres très courts. L’histoire se lit donc assez vite. Les filles apprécieront particulièrement l’univers girly et féerique que la couverture nous laissait présager.  Il faut dire que l’auteur a travaillé auparavant chez Disney et qu’elle n’est autre que la créatrice de la série de bande dessinée W.I.T.C.H. Même si l’univers est très attirant, l’intrigue est assez longue à démarrer. Si l’on accroche avec les personnages et le décors, je ne pense pas que cela pose problème mais certains, peut être plus les garçons, trouveront certainement que cela manque d’action. La relation entre les jumelles est aussi très détaillée mais cela a son importance pour la suite. En fait, le livre est parsemé d’indices importants pour la suite. Et comme dans beaucoup de sagas fantastiques, la grande bataille finale vaut le coup. Deux autres tomes sont à paraître et je pense qu’ils seront beaucoup plus rythmés. L’autre élément que j’ai particulièrement aimé, c’est l’utilisation de mots-valises à la manière de Boris Vian (L’écume des jours).

3 réflexions sur “Fairy Oak, 1. Le secret des jumelles, d’Elisabetta Gnone

    • Merci beaucoup, Manon, pour ce commentaire ! Je suis ravie de voir que tu suis notre blog et que tu y participes ! Bientôt, tu pourras même y publier des articles pour présenter tes lectures :). Mme Dry

      J'aime

  1. C’est un livre super, et une série fantastique. Je vous le recommande vivement. Il y a des parties illustrations vraiment très belle, qui nous aide à visualiser les personnages.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s