« C’était un poète qui n’était pas bête »

Poèmes sans queue ni tête, d’après Edward Lear- très librement adaptés par François David, illustrés par Henri Galeron   

learteteVous ne connaissez pas Edward Lear, écrivain britannique du 19ème siècle, poète humoristique qui a su populariser le limerick ? Vous ne savez pas ce qu’est le limerick, court poème d’origine anglaise, à la limite du “nonsense” ou de l’absurde ? Et bien, ce n’est pas si grave, car moi, finalement, je ne les connaissais pas tant que ça non plus. Et pourtant, c’est avec plaisir que l’on lit ce recueil, très librement adapté du poète anglais et très justement illustré par des dessins -en noir et blanc sur papier recyclé- à la manière surréaliste.

Petits textes extravagants et loufoques qui font rire et sourire :

“C’était un monsieur enrhumé / Qui crachait toute la journée / On lui dit : “ Non, ne crachez pas / Sur les dahlias, les hortensias. / Faut pas qu’vous leur colliez votre rhume / Crachez plutôt sur le bitume”.

J’ai découvert ce recueil en rangeant le fonds “poésie” de mon CDI. Bien évidemment, en voyant qu’il s’agissait d’un ouvrage des éditions Motus, j’ai décidé de le lire. J’en profite pour saluer François David, son auteur, dont nous avons publié la chronique du livre  » Un beau jour  » -que nous avions beaucoup apprécié- et qui nous avait ensuite contacté pour nous offrir gentiment, en tant qu’éditeur des éditions Motus “Demain les rêves”, un magnifique album. François David est également présent dans l’anthologie  « Les poèmes ont des oreilles« .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s