Fin du monde

Avant le labyrinthe, l’ordre de tuer, de James Dashner

L’histoire se pastéléchargementse quelques décennies avant le labyrinthe où Thomas et ses amis blocards vont se retrouver enfermés ( L’épreuve tome 1). Une grande majorité de la population a déjà péri sous les radiations d’éruptions solaires aussi soudaines que gigantesques. Mark et Trina doivent leur vie sauve à Alec et Lana, deux anciens militaires, dont ils ont heureusement croisé la route lors de la catastrophe. Les survivants se sont regroupés en villages nomades faits d’abris et de cabanes sommaires et tentent de survivre en se répartissant les corvées. Mais alors qu’un petit groupe part en reconnaissance afin de trouver un nouvel emplacement, ils aperçoivent un berg (moyen de transport volant) en approche. Jamais aucun ne s’est approché si près d’un des villages, les rescapés y voient alors là un signe : ils sont venus pour les sauver ! Mais leur espoir est de courte durée : très vite, une salve de fléchette est tirée, plusieurs personnes s’écroulent. La panique se propage rapidement et chacun tente de s’enfuir. Alec, grâce à son expérience, est le premier à réagir et, avec l’aide de Mark, part à l’abordage de l’engin. A l’intérieur du berg, les deux hommes découvrent des casiers marqués du signe « danger biologique ». Ceux-ci contiennent les fameuses fléchettes et il est indiqué sur chacune d’elle : Virus hautement contagieux.

Les trois tomes de la saga L’épreuve de James Dashner m’avait laissé un très bon souvenir et il est vrai que certaines découvertes du 3ème livre nécessitaient des éclaircissements. J’étais donc ravie de la parution de ce prequel qui allait sans nul doute répondre à toutes mes interrogations. L’histoire est assez bien agencée puisque grâce à des flashbacks sur la fuite de Mark et Trina lors des éruptions solaires, nous comprenons ce qui s’est passé avant. Et comme tout cela est introduit à travers les cauchemars qui hantent les nuits de Mark, nous avançons en même temps dans l’histoire présente : celle du virus. Le livre est, comme les autres, bien écrit et très accessible. Mais je suis restée sur ma faim…. car finalement, nous apprenons très peu de choses nouvelles : nous avions déjà compris la plupart dans le troisième tome. Au début du roman, nous revoyons Thomas et Teresa qui décident d’entrer à leur tour dans le labyrinthe et à la fin, nous relisons le passage où la maman de Thomas le confie à une étrange organisation. Mais il n’y a pas de réel lien entre ces extraits et l’intrigue du reste du livre. J’attendais beaucoup plus d’informations sur la décision de sélectionner des jeunes gens sains et de les soumettre à une série d’épreuves. Et comme je pense que c’est ce que la plupart des fans attende et qu’il y a là de quoi faire un autre roman, je me dis que l’auteur s’est gardé un peu de contenu pour écrire une suite à ce prequel.

Une réflexion sur “Fin du monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s