Histoire de la fille-garçon

Au ventre du monde, de Gilles Barraqué

Paohétama vit au-ventre-du-monde,M98570sur l’île de Notre Terre avec son grand-père, Ipomatomé, le maître pêcheur. Elle a perdu ses parents alors qu’elle était encore très jeune. Son grand-père se fait vieux et il sent qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps. Il aimerait partager ses connaissances sur la pêche et former son successeur… mais il ne peut choisir Paohétama car les filles n’ont pas le droit de pêcher. C’est tapu. Avec l’accord du chef du village et de son sorcier, il décide de transformer sa petite fille en garçon et ainsi de lever le tapu. Désormais, Paohétama est la fille-garçon. Avec son crâne rasé, elle se bagarre avec les garçons, se baigne avec eux… et apprend à pêcher. Ipomatomé va tout lui enseigner : Comment récupérer la nacre, pêcher les poissons, élever les coquillages mais aussi à reconnaître les dangers : le vent qui tourne, les hommes-cochons qui habitent sur Autre-Terre. Mais avant toute sortie en mer, il faut penser à remercier le grand dieu Oana qui les laisse se servir. Mais Oana se laissera-t-il berner par la supercherie du maître pêcheur ?

Voici un livre qui sent bon l’exotisme. Les descriptions des paysages et profondeurs marines sont magnifiques et nous font voyager. On y découvre une tribu et ses coutumes. La vie y est paisible et pourtant dure. On s’attache beaucoup à Paohétama qui partage avec nous ses doutes et ses appréhensions. Ce livre n’est certes pas aussi rythmé qu’un roman d’action mais on se laisse vite prendre par l’histoire. Dans la seconde partie de l’oeuvre, la fille-garçon va se lancer un défi et le rythme s’accélère un peu : elle part en effet découvrir d’autres îles, cela rappelle les romans d’explorateurs. J’ai aussi beaucoup apprécié la morale que l’on découvre au fil de l’intrigue : se méfier des on-dit souvent là pour nous faire peur alors qu’il n’y a justement aucune raison d’avoir peur. L’idéal serait bien entendu de se plonger dans ce livre sur la plage au soleil mais vous pouvez aussi le lire chez vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s